Kaz Oshiro

overview.     biography     works     exhibitions     news     press     store

Kaz Oshiro (born in 1967, Okinawa, Japan ; lives and works in Los Angeles)

Creating sculptures from paintings, Kaz Oshiro pushes the limits of both mediums, merging abstraction, conceptualism, and representation. He paints with acrylic and Bondo (an auto body repair filler) on canvas, and the recreates everyday objects by piecing these canvases together to make three-dimensional forms. The resulting artwork looks like a readymade object or sculpture from the front, but the backside - which Oshiro intentionally makes visible - reveals itself as an assemblage of canvases. « Is see myself as a still-life painter trying to become an abstract painter », he has said. Oshiro described his most recent works, a series of bent canvases that extend into three-dimensional space, as a « still life of broken painting ». The conceptual and spatially drive nature of his art suggests a synthesis of work by Andy Warhol, Donald Judd, and John McCracken.  


L'illusion et le trompe-l'oeil sont au coeur du travail de Kaz Oshiro : il s'attache à représenter des poubelles, des lave-linges et autres objets du quotidien hyperréalistes et grandeur nature. Composées de toiles tendues sur des châssis, ces œuvres en trois dimensions se placent à la frontière entre peinture et sculpture. L'arrière des œuvres est volontairement laissé visible par l'artiste, révélant la structure complexe des châssis et brisant ainsi l'illusion créée par la peinture en révélant les secrets de sa fabrication. Héritier à la fois des artistes Pop et minimalistes américains et des readymades de Duchamp, Oshiro se sert de ces références pour réinventer la nature morte : pour décrire ses œuvres, il parle de natures mortes qui auraient été abandonnées sur le sol de la galerie. Son travail redonne vie et intérêt à des objets usés, banals et utilitaires.